Publicité

Fortis: Deminor soutient la demande de permettre un vote sur le "stand alone"

Le cabinet de conseil aux actionnaires Deminor soutient la demande du cabinet d'avocats Modrikamen de mettre un nouveau point relatif à un cavalier seul de Fortis banque à l'agenda de la prochaine assemblée générale de Fortis holding. Deminor va intervenir volontairement dans la procédure en cours devant la cour d'appel de Bruxelles, a confirmé à l'agence Belga le CEO de Deminor, Pierre Nothomb.

Mardi dernier, sur requête unilatérale du cabinet Modrikamen, la cour d'appel de Bruxelles a décidé d'interdire aux actionnaires de Fortis holding qui le sont devenus après le 14 octobre 2008 de voter, lors de la prochaine assemblée générale, sur l'accord conclu avec BNP Paribas. Les avocats de Fortis ont toutefois fait tierce opposition à l'encontre de cet arrêt.

De son côté, le cabinet Modrikamen demande en plus à la cour d'appel d'ajouter un point à l'ordre du jour de l'assemblée générale de Fortis holding. Il s'agit d'un point qui permettrait à l'AG de donner l'instruction au conseil d'administration de Fortis holding de délivrer un mandat à un collège de négociateurs chargé d'évaluer la faisabilité d'un "stand alone" de Fortis banque. C'est cette demande qui est donc désormais soutenue par Deminor.

Les plaidoiries devant la cour d'appel de Bruxelles débuteront demain/mardi, à 14 heures, tandis qu'un arrêt pourrait être rendu ce vendredi. (FLO)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés