Publicité

Fortis: Le vote de Ping An a été crucial (BNP Paribas)

Le "non" de l'assureur chinois Ping An, l'un des principaux actionnaires de Fortis holding, a été crucial dans le rejet par les actionnaires des transactions qui leur ont été soumises, a indiqué une porte-parole de BNP Paribas, mercredi.

"Nous regrettons ce résultat mais autrement, il est remarquable", a-t-elle dit. "Si l'on retire le vote de Ping An, alors une majorité s'est prononcée en faveur du projet industriel", a-t-elle ajouté.

Le groupe bancaire français qui, au terme des accords conclus début octobre devait reprendre les activités bancaires et une partie des activités d'assurance de Fortis, va examiner la situation, a encore indiqué la porte-parole.

"Nous maintenons notre engagement jusqu'au 28 février", a-t-elle ajouté. Jusqu'à cette date, le contrat conclu entre BNP Paribas et les autres parties au dossier reste valable. Au-delà, les garanties prévues ne sont plus contraignantes.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés