Fournisseurs de Ford Genk: l'équipe du matin refuse de voter

Quelque 120 des 200 ouvriers du fournisseur de Ford Genk, SML, ont refusé mardi matin de participer au vote sur un projet d'accord annoncé par les syndicats. Les ouvriers de SML, tout comme leurs collègues de Lear Corporations, un autre fournisseur de Ford Genk, entendent poursuivre le mouvement de grève.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect