Publicité

France: perte massive à la Caisse des dépôts, bras financier de l'Etat

La Caisse des dépôts, organisme gérant l'épargne réglementée des Français et utilisé par l'Etat pour apporter des capitaux à des entreprises frappées par la crise, a enregistré en 2008 une perte massive, de près d'un milliard et demi d'euros.

La Caisse des dépôts a enregistré une perte de 1,468 milliard d'euros, sa première perte en près de 200 ans d'histoire, plombée par d'importantes provisions sur son portefeuille de participations, a annoncé jeudi son directeur général, Augustin de Romanet, au cours d'une conférence de presse.

Les provisions se montent à 921 millions d'euros pour le portefeuille d'actions et à 2,082 milliards pour les participations dans la banque franco-belge Dexia (17,6% du capital) et le groupe français de BTP Eiffage (20,1%).

La Caisse des dépôts, considérée comme le bras financier de l'Etat, avait apporté deux milliards d'euros à la banque franco-belge Dexia, secourue fin septembre par les pouvoirs publics, en souscrivant à une augmentation de capital de la banque dont le titre s'est ensuite effondré en Bourse.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés