GB: après leur sauvetage, Londres demande aux banques de soutenir les PME

Le chancelier de l'Echiquier George Osborne a demandé dimanche aux banques britanniques ayant renoué avec les bénéfices cette année, après leur sauvetage en 2009, d'en réinjecter une partie dans le crédit aux entreprises.

"Nous devons être suffisamment clairs avec les banques (...) sur le fait que nous ne tolérerons pas qu'elles ajoutent de la pression sur les petites et moyennes entreprises", a-t-il déclaré au Sunday Telegraph.

"Elles ont l'obligation économique d'assister ce secteur et de lui donner toute l'aide possible", a-t-il ajouté.

Cet avertissement aux banques britanniques qui ont bénéficié d'un large plan de sauvetage du gouvernement pour les sortir de la crise intervient à la veille du coup d'envoi de la saison des résultats semestriels.

HSBC doit annoncer ses résultats lundi, Lloyds Banking Group et Standard Chartered mercredi, Barclays jeudi et Royal Bank of Scotland (RBS) vendredi.

"Toutes les petites et moyennes entreprises que j'ai visitées ces dernières semaines avaient un problème avec leur banque. Soit elles avaient des difficultés à faire reconduire leurs facilités de paiement, soit on leur demandait des cautions supplémentaires, souvent une maison", a souligné le ministre.

Dans un communiqué, l'Association des banquiers britanniques (BBA) a affirmé que les banques étaient "tout à fait conscientes de leur responsabilité dans la société et de leur engagement à soutenir l'économie en soutenant les particuliers et les entreprises".

"Le retour de la rentabilité dans le secteur bancaire est un signe positif et indique qu'il contribue à sortir l'économie britannique de la récession", selon ce communiqué. (MUA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés