GM intensifie les suppressions de postes de cadres aux USA cette année

Le constructeur automobile américain General Motors, en plein redressement judiciaire, prévoit de supprimer plus de 6.000 postes administratifs et d'encadrement aux Etats-Unis cette année, a annoncé mercredi un porte-parole, contre un objectif de 3.400 annoncé en février.

"Nous allons supprimer plus de 6.000 postes au cours de l'année 2009", a indiqué Tom Wilkinson.

General Motors (GM) avait annoncé en février un plan social visant la suppression cette année de 10.000 postes de cols blancs -membres du personnel administratif, ingénieurs, responsables de production- dans le monde, dont 3.400 aux Etats-Unis, pour ramener les effectifs mondiaux à 63.000 pour cette catégorie de personnel.

Aux Etats-Unis, les effectifs de cols blancs ont déjà été ramenés de 36.000 en 2005 à 29.500 fin 2008.

A l'issue des 6.000 suppressions de postes, qui doivent intervenir via des départs volontaires et des licenciements le cas échéant, les effectifs de cols blancs de GM devraient donc être ramenés autour des 23.500 aux Etats-Unis.

(GFR)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés