Grève des TEC: 90% des chauffeurs se croisent les bras

Avec près de 90% de l'ensemble des chauffeurs de bus du TEC qui se croisent les bras lundi matin, "le blocage est historique", a indiqué Frank Moreels, secrétaire fédéral de l'UBOT-FGTB (Union belge des ouvriers du transport) à l'agence BELGA.

Près de l'ensemble des bus TEC étaient à l'arrêt lundi matin, à l'exception des bus scolaires. "Le trafic est paralysé dans le Brabant wallon, Tournai et Mouscron", selon M. Moreels.

Les syndicats entendent ainsi protester contre les mesures d'économies annoncées au sein du groupe TEC par la Société régionale wallonne du transport (SRWT).

"Nous regrettons de ne pas avoir été appelés aux négociations et craignons donc d'être particulièrement visés par le plan de restructuration. Ce manque d'informations nous inquiète et nous envisagerons d'autres actions si nous ne sommes pas dès à présent invités aux négociations", a averti Frank Moreels. (VIM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés