Publicité
Publicité

Hausse du prix du gaz : la CREG critique la lecture sélective des fournisseurs

Le régulateur du secteur de l'énergie, la CREG, estime que ses propres lignes directrices font l'objet d'une lecture sélective de la part d'Electrabel, qui a indexé ses prix au 1er avril, comme Luminus. "Nos lignes directrices stipulent qu'il est interdit à partir du 1er avril d'indexer les tarifs. Electrabel se réfère à une interprétation différente de notre ligne directrice", réagit la CREG.