Hitachi et Mitsubishi Heavy Industries envisagent une fusion

Les conglomérats industriels Hitachi et Mitsubishi Heavy Industries envisagent une fusion, rapporte la presse japonaise. Leur alliance entraînerait la création du deuxième plus important groupe industriel japonais, derrière le constructeur d'automobiles Toyota.

"Nous allons négocier une fusion à partir de maintenant", a déclaré le PDG de Hitachi Hiroaki Nakanishi devant quelques journalistes à Yokohama, selon l'agence Kyodo. Les deux entreprises réalisent un chiffre d'affaires combiné de plus de 12 000 milliards de yens. Elles emploient plus de 400 000 personnes.

Une annonce pourrait intervenir dès jeudi, a affirmé Kyodo. Outre dans le secteur de l'énergie, les deux groupes sont actifs dans de nombreux domaines industriels, des transports ferroviaires à l'aéronautique, en passant par les produits électroniques et les technologies de l'information.

L'accident nucléaire de Fukushima, qui a introduit un doute sur l'avenir de la filière nucléaire nippone, est l'une des raisons qui a précipité la décision des deux groupes. La vigueur du yen, handicapante pour les affaires des deux conglomérats à l'étranger, les encourage aussi à unir leurs forces.

(FCH)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés