InBev Belgium appelle les partenaires sociaux à reprendre le dialogue social

A l'occasion des réunions de conciliation prévues ce jeudi, la direction d'AB InBev en Belgique appelle, dans un communiqué, les partenaires sociaux à rentamer le dialogue social.

L'entreprise a annoncé la semaine dernière son intention de réorganiser ses activités en Belgique. Elle prévoit notamment la suppression de 263 postes, ce qui a poussé les syndicats à bloquer les sites de la société à Louvain, Jupille et Hoegaarden.

Selon la direction, les représentants syndicaux ont été invités à plusieurs reprises "à démarrer la concertation sociale mais ils l'ont, jusqu'à présent, toujours refusée".

"InBev Belgium regrette que quelques syndicalistes bloquent depuis jeudi les brasseries de Louvain et de Jupille, rendant ainsi la production et la livraison des clients problématiques. Ce blocage pourrait avoir pour conséquence importante la mise en chômage temporaire des travailleurs de ces brasseries", avertit AB InBev jeudi matin.

La direction estime que la conciliation est "le seul moyen de permettre de trouver ensemble une solution aux éventuelles pertes d'emplois auxquelles pourraient mener le plan de restructuration proposé".

D'après elle, le nombre de licenciements effectifs au sein de la brasserie devrait être "relativement limité, grâce aux mutations internes et à la mise à la prépension".

Elle demande dès lors aux syndicats d'arriver à la conciliation, de lever les barrages et de redémarrer la concertation sociale. (VAD)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés