Publicité

InBev reçoit le feu vert des USA pour racheter Anheuser-Busch

Le géant brassicole belgo-brésilien InBev a reçu vendredi l'accord antitrust du ministère de la Justice américain (DOJ) pour l'acquisition de son concurrent américain Anheuser-Busch (A-B), à condition notamment de céder la vente des bières canadiennes Labatt sur le marché des Etats-Unis, ont annoncé vendredi InBev et le DOJ.

InBev estime que l'opération pourra se conclure avant la fin de l'année.

Labatt, filiale canadienne indirecte d'InBev, devra céder à un tiers indépendant la commercialisation, la distribution et la vente de ses bières destinée au marché des Etats-Unis, le brassage de cette bière aux Etats-Unis et au Canada (uniquement pour la vente destinée à la consommation aux Etats-Unis), et l'utilisation des marques déposées et de la propriété intellectuelle y afférentes.

Deuxièmement, InBev vendra au détenteur de la licence l'ensemble des actifs ou les actions d'InBev USA LLC d/b/a Labatt USA, filiale d'InBev. Troisièmement, LBCL brassera et livrera la bière de la marque Labatt pour le détenteur de la licence pendant une période provisoire n'excédant pas les trois ans.

InBev déboursera 52 milliards de dollars (32,7 milliards d'euros) pour acquérir le producteur de la Budweiser. (DAD)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés