Internet: le Belge de plus en plus sur la large bande

Le Belge opte de plus en plus pour une connexion internet à haut débit. Fin juin 2011, 30% au moins des lignes large bande fixes en Belgique possédaient un débit de 30 Mbps et plus. A l'échelle européenne, seules la Lituanie et la Roumanie faisaient mieux, selon des chiffres présentés jeudi par l'Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT).

"La Belgique prend même le maillot jaune pour ce qui est de la présence du haut débit (supérieur à 30 Mbps) au sein de l'ensemble de la population, avec un taux de pénétration atteignant près de 10%, selon des données de janvier 2012 de la Commission européenne" souligne le président du Conseil de l'IBPT, Luc Hindryckx.

"A l'image des voitures où dans la gamme BMW et Mercedes, le Belge s'orientera plus vers une Serie 7 ou une Classe S que vers une Serie 1 ou une Classe A, le Belge choisit le haut débit pour sa connexion internet", commente M. Hindryckx.

Pour la large bande mobile (3G), la Belgique accusait encore un certain retard. Elle affichait un taux de pénétration de 12,9% (19,1% en janvier 2012, selon la Commission), pointant ainsi à la 22e place sur le plan européen. La forte progression du taux de pénétration en 2011 (+117%) de la large bande mobile et l'infrastructure bien développée laissent cependant entrevoir un bel avenir pour le déploiement de cette technologie en Belgique, estiment les responsables de l'IBPT. (MUA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés