Publicité
Publicité

Kiev admet bloquer le transit de gaz russe vers l'Europe

Kiev a admis mardi bloquer le gaz russe destiné à l'Europe en raison de "conditions de transit inacceptables" imposées par le groupe russe Gazprom, a déclaré mardi le porte-parole de la société publique ukrainienne des hydrocarbures Naftogaz Valentin Zemlianski.