Publicité

L'asbl CAL poursuit son mouvement de grève jusqu'à mardi en attendant une conciliation

Les travailleurs de l'asbl Centre d'animation en langues (CAL) vont poursuivre leur mouvement de grève entamé jeudi passé, en attendant la conciliation sociale prévue mardi prochain, a appris l'agence Belga auprès de Philippe Bertleff, secrétaire régional adjoint du SETCa Centre, à l'issue d'une réunion avec la direction. Les travailleurs entendent ainsi protester contre le licenciement de 7 travailleurs "sans aucune discussion préalable"

"La direction a refusé d'annuler les sept préavis et de repartir sur une feuille blanche pour analyser les pistes alternatives aux licenciements secs dans le cadre des économies sur la masse salariale", explique M. Bertleff, à la sortie de la réunion en front commun syndical avec la direction.

Les syndicats ont donc décidé de poursuivre le mouvement de grève. "Le mandat du personnel était très clair à ce sujet. Nous avons contacté le président de la commission paritaire socio-culturelle qui a organisé une médiation mardi prochain à 9h00 au SPF Emploi Concertation sociale. Lundi, les travailleurs poursuivront donc la grève, et mardi, ils sont invités à se rendre à la réunion afin que cette journée soit considéré comme une assemblée générale", explique le syndicaliste. Le front commun décidera alors de la suite à donner au mouvement.

"La seule avancée que nous ayons obtenu lors de la réunion c'est qu'il n'y aura plus de nouvelle vague de licenciement", a conclu Philippe Bertleff.

L'association CAL emploie près de 50 personnes sur deux sites différents, l'un à Bruxelles et l'autre à Houdeng (La Louvière). (LEE)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés