Publicité

L'ex-patron de Fortis obtient une indemnité réduite à 800.000 euros

L'ancien patron de Fortis, Herman Verwilst, quittera l'ex-groupe bancaire belgo-néerlandais avec une indemnité de 800.000 euros, une prime réduite par rapport au "parachute doré" de 4,8 millions qui lui était promis et qui avait fait scandale début octobre.

"M. Verwilst (61 ans) démissionnera à l'issue de l'assemblée générale des actionnaires de Fortis le 2 décembre en tant qu'administrateur exécutif au sein du conseil d'administration, après une carrière de 15 ans chez Fortis", indique un communiqué du groupe.

"Fortis accorde à Herman Verwilst une indemnité de départ de 800.000 euros, soit un montant qui équivaut à sa rémunération de base annuelle", ajoute le groupe, démantelé début octobre et dont les activités se limitent à présent à de l'assurance à l'échelle internationale.

Le groupe souligne que cette indemnité correspondant aux normes décidées cet automne par le gouvernement pour "limiter" le montant des parachutes dorés.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés