L'Irlande annonce un plan de rigueur de 15 milliards d'euros d'ici 2014

Le gouvernement irlandais a dévoilé mercredi les détails d'un plan de rigueur de 15 milliards d'euros d'ici à 2014, préalable à l'octroi d'une aide de l'Union européenne et du Fonds monétaire international.

Selon un document remis à la presse, le plan prévoit 10 milliards d'euros d'économies budgétaires et 5 milliards de revenus supplémentaires générés par des hausses d'impôts.

40% du plan, soit 6 milliards d'euros, doivent être réalisés dès l'année prochaine, précise ce document de quelque 130 pages.

Parmi les économies prévues, les dépenses sociales baisseront de 2,8 milliards d'euros d'ici à 2014. Parallèlement, 24.750 emplois publics seront supprimés, pour revenir au niveau de 2005.

En outre, le salaire horaire minimum sera abaissé de 8,65 à 7,65 euros.

Du côté des revenus supplémentaires, le taux de TVA doit augmenter de 21% à 22% en 2013, puis à 23% en 2014.

Le gouvernement précise avoir basé son plan sur une prévision de croissance de 2,75% en moyenne entre 2011 et 2014.

Ce plan a reçu "l'accord global" des autorités européennes, avait assuré le Premier ministre Brian Cowen.

L'objectif est de ramener le déficit public irlandais à 3% du PIB, comme l'exige l'UE. Ce dernier s'est envolé à 32% du PIB cette année, en raison des quelque cinquante milliards d'euros que l'Irlande a dû injecter dans ses banques afin de leur éviter la faillite.

Le plan de rigueur a été présenté comme un préalable incontournable à l'octroi d'une aide de l'Union européenne et du Fonds monétaire international (FMI), qui devrait tourner autour de 85 milliards d'euros.

(VIM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés