La brasserie Duvel Moortgat n'est pas à vendre

La brasserie Duvel Moortgat n'est pas à vendre, affirme son administrateur délégué, Michel Moortgat, dans une interview accordée jeudi au quotidien De Tijd. "Même si l'on nous offre, comme dans le cas de Grolsch, une prime de 70%", ajoute-t-il.

Lorsque le brasseur SABMiller a lancé, en novembre dernier, une offre sur le brasseur néerlandais Grolsch avec une prime de 70% sur le cours de bourse, l'action Duvel Moortgat a fortement augmenté.

La famille Moortgat, qui contrôle trois-quarts des actions, est formelle: Duvel Moortgat n'est pas à vendre.

Duvel Moortgat a investi 10 millions d'euros l'année dernière dans des installations à Breendonk, montant auquel il faudra ajouter 3 millions d'euros. Pour 2008, de 10 à 15 millions d'euros supplémentaires d'investissements sont prévus. (DEC)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés