La Chine renforce son soutien au secteur des énergies renouvelables

La Chine a renforcé samedi son soutien aux énergies renouvelables, par une révision législative, nouvelle preuve, selon Pékin, de sa détermination à lutter contre le réchauffement climatique.

Le comité permanent de l'Assemblée nationale populaire (ANP, parlement) a adopté samedi une révision de la loi sur les énergies renouvelables qui oblige en particulier les sociétés de distribution à acheter toute l'électricité produite par le secteur de l'énergie renouvelable.

Selon cette modification, qui entrera en vigueur en avril 2010, les sociétés qui refuseront de le faire devront s'acquitter d'amendes s'élevant à deux fois la perte économique des producteurs d'énergie solaire, éolienne, hydraulique, etc.

A Copenhague, les Chinois, plus gros pollueurs de la planète, ont fait barrage pour empêcher l'adoption d'objectifs contraignants en matière d'émissions de gaz à effet de serre, s'attirant les critiques de certains pays occidentaux.

Cependant, samedi, Ni Yuefeng, vice-président de la commission chargée de l'environnement à l'Assemblée nationale populaire, a de nouveau assuré que "l'attitude du Premier ministre Wen Jiabao lors de la réunion de Copenhague a montré la détermination et la confiance du gouvernement chinois".

"Nous ne manquons jamais à notre parole et nous agissons toujours avec résolution", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse à l'issue de la session du comité permanent de l'ANP.

La Chine s'est engagée à baisser son "intensité carbonique" de 40% à 45% d'ici 2020 par rapport à 2005.

Son objectif est d'atteindre 15% d'énergies renouvelables dans son "mix" énergétique d'ici à 2020, contre 9% l'an dernier. (DES)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés