Publicité

La Commission européenne a des questions sur la vente de Fortis

La Commissaire européenne à la Concurrence Neelie Kroes demande aux gouvernement du Bénélux une explication claire concernant le dossier Fortis. La Commission considère les différentes phases du sauvetage comme un tout, ce qui complique l'affaire, selon la presse flamande.

Neelis Kroes exige des informations sur trois points. Elle veut d'abord savoir si la viabilité à long terme de la banque est à présent garantie. "Selon des articles de presse, Fortis aura à nouveau besoin d'aide, en complément des mesures déjà prises, sous forme de garantie de l'Etat", explique Neelie Kroes.

Elle veut ensuite savoir s'il s'agissait de l'intervention minimale nécessaire. "La Commission va enquêter sur le soutien à Fortis Bank Nederland."

La Commission veut enfin savoir si les gouvernements ont évité autant que possible de perturber le fonctionnement des marchés.

Une première réunion entre représentants de la Commission et du gouvernement fédéral a eu lieu jeudi. Elle s'est déroulée de manière relativement positive, selon les parties. Le gouvernement Leterme est ennuyé par cette lettre. Il craint que les questions de la Commission européennes soit à nouveau "interprétées comme de mauvaises nouvelles". (GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés