Publicité

La CREG rejette les propositions tarifaires des distributeurs

La CREG, l'autorité fédérale énergétique, a rejeté toutes les propositions tarifaires des gestionnaires de la distribution d'énergie, a-t-on appris mercredi.

Ces derniers réclament des tarifs plus élevés pour investir notamment dans le réseau du gaz. Des hausses de 15% en Flandre et allant jusqu'à 30% en Wallonie étaient demandées.

"Les propositions de tarifs ont été rejetées tant pour l'électricité que le gaz aussi bien pour les entreprises propres que les entreprises mixtes", explique la CREG. Ces tarifs doivent couvrir la période 2009-2012. Tant que les nouveaux tarifs n'ont pas été adoptés, ce sont ceux de 2008 qui resteront en vigueur.

Les raisons de ce rejet sont dues aux propositions qui comportent "des informations insuffisantes", selon le régulateur du secteur.

Les gestionnaires peuvent faire appel de cette décision.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés