La CREG veut plus de courant entre France et Belgique

La Commission pour la régulation de l'électricité et du gaz (CREG) a dénoncé jeudi la diminution des capacités minimales que les gestionnaires de réseaux électriques à haute tension belge et français (Elia et RTE) s'engagent à allouer pour l'année 2008, relate vendredi L'Echo.

Pour 2008, les capacités minimales prévues sont de 1.600 MW dans le sens France-Belgique et de 600 MW de la Belgique vers la France. L'an dernier, la capacité minimale promise dans le sens France-Belgique avait été de 1.700 MW. Et, selon la CREG, de la Belgique vers la France, la capacité physique d'interconnexion est de 5.00 MW environ.

"Les flux transfrontaliers sont importants pour les nouveaux acteurs sur un marché libéralisé qui ne disposent pas d'outils de production", écrit L'Echo. (GFR)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés