Publicité

La curieuse liste de Modrikamen

L'Etat belge a vérifié la liste des clients de l'avocat Mischaël Modrikamen dans le cadre de la défense des petits actionnaires de Fortis devant la justice, affirme jeudi un journal francophone. L'Eta y a découvert une cinquantaine de noms apparaissant deux fois ainsi que les noms de personnes décédées ou de mineurs.

Les huissiers belges ont déniché quelques pépites. Sur quelque 2.400 noms du listing de l'avocat bruxellois, il y avait notamment 55 cas de double emploi, à savoir des clients dont les coordonnées sont reprises deux fois sur la liste. De plus, certains numéros donnés par le bureau de l'avocat à l'Etat sont simplement vides et ne correspondent donc pas à un client, ont encore constaté les huissiers. D'autres numéros renvoient à des adresses erronées. Parmi les éléments "cocasses" constatés par les huissiers figurent encore deux noms de personnes décédées. La liste des actionnaires compte aussi cinq mineurs.

L'avocat se défend en soulignant que son cabinet a dû gérer quelque 2.400 parties, qui sont arrivées par fax ou par e-mail. "On a fait des vérifications autant que faire se peut. (...) C'est une charge de travail administratif incroyable".

(NLE)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés