La firme allemande Trevira demande un concordat judiciaire

Trevira, une firme allemande de textile, a demandé, mercredi, à être placée sous la protection de ses créanciers. Trevira est notamment présente en Belgique, à Quevaucamps (Hainaut). Le groupe emploie 1.900 personnes dans le monde.

Trevira GmbH et Trevira Holding GmbH ont demandé un concordat judiciaire. L'objectif est à terme de poursuivre les activités si un nouveau crédit est accordé.

Trevira appartient au groupe indien Reliance Group. Trevira fabrique du textile pour voitures sur le site de Quevaucamps.

(HIE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés