Publicité
Publicité

La perte nette de Fortis Banque en 2008 s'alourdit encore

Les comptes de Fortis regorgent de mauvaises surprises. La perte nette de la banque en 2008 s'est ainsi encore alourdie à 20,6 milliards d'euros depuis les estimations précédentes de janvier et mars, principalement en raison d'une dépréciation supplémentaire d'environ 0,55 milliard d'euros sur son portefeuille de crédits structurés.