Publicité
Publicité

Le chômage en échec à Charleroi

Le chômage a reculé en un an plus vite à Charleroi que dans toutes les autres villes wallonnes, principalement grâce au plan win-win, indique l'analyste statistique du Forem, Christian DallaValle, samedi dans Le Soir Hainaut et les journaux du groupe L'Avenir.

Si Charleroi affiche toujours un taux de chômage supérieur à la moyenne wallonne (26,2 pc contre 16,6 pc), le chômage y a reculé en un an plus vite que dans toutes les autres villes de Wallonie et ce sans tenir compte des mesures économiques qui n'entrent pas dans les données, indique Christian DallaValle.

On y dénombrait en octobre dernier 19.890 demandeurs d'emploi indemnisés complets ou partiels et jeunes en stage d'attente, contre 20.340 en octobre 2009 (-7 pc). C'est mieux que Namur (-2,8 pc) et Liège (-3,8 pc), mais aussi davantage qu'en Hainaut(-4,5 pc pour Tournai et Mouscron, -1,7 pc pour Mons et statu quo pour La Louvière).

Pour l'analyste statistique, cette évolution résulte de la mise en place de quatre grandes lignes d'action en région de Charleroi: le plan win-win, l'augmentation du volume des offres d'emplois, le salon de l'emploi d'octobre et la mobilité interrégionale. (CYA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés