Publicité

Le chômage temporaire coûte trois fois plus qu'il y a un an

L'ONEM a déboursé en février le montant record de 143 millions d'euros d'indemnités pour chômage temporaire, un montant trois fois supérieur à celui déboursé il y a un an. Après seulement deux mois, l'ONEM a déjà utilisé 29% du budget annuel, pourtant doublé, qui lui a été alloué à cet effet, rapporte la presse flamande samedi.

Le mois dernier, 289.381 salariés ont connu au moins une journée de chômage temporaire, ce qui correspond à une hausse de 70% par rapport à février 2008. Le nombre de journées de chômage temporaire a lui bondi de 150% à 2,5 millions.

Le gouvernement fédéral a revu le budget annuel de l'ONEM pour le chômage temporaire à la hausse de 430 à 811 millions d'euros, en partie pour couvrir la hausse attendue du chômage économique mais aussi pour pouvoir payer des indemnités plus élevées.

Mais pour les seuls mois de janvier et février, l'ONEM a déjà déboursé 237 millions d'euros. A ce rythme, le budget prévu ne suffira pas.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés