Le conflit s'envenime à la FN Herstal

Après avoir empêché physiquement les deux responsables des Ressources humaines d'entrer dans l'entreprise ce matin, les ouvriers affiliés à la FGTB de la FN Herstal ont fait rentrer chez eux tous les cadres de proximité responsables de l'encadrement des ateliers de production, soit près de 25 personnes.

En cause, une lettre émanant de la direction et transmise par ces cadres à tous les affiliés FGTB de l'entreprise, dans laquelle la direction des Ressources humaines, estimant que les pointages et la cadence de production n'étaient pas respectés, "invite les personnes concernées au strict respect des dispositions du règlement de travail au risque, dans le cas contraire, de devoir prendre les dispositions qui s'imposent".

"C'est pour nous une lettre de menaces", estime le président de la délégation FGTB, Guy François. "Et chaque action de la direction sera suivie d'une réaction. C'est pourquoi nous avons fait rentrer chez eux les cadres qui avaient distribué ce courrier. Il est temps que le Conseil d'Administration de la FN réagisse: cela fait des mois qu'il sait que les RH de la FN ne souhaitent pas dialoguer."

(NLE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés