Publicité
Publicité

Le FMI rend obligatoire pour 25 pays, dont la Belgique, un examen du système financier

Le Fonds monétaire international a annoncé lundi qu'il rendait obligatoire pour 25 pays, dont la Belgique, un examen régulier de la santé de leur système financier, qui était jusque-là mené de manière très irrégulière.

La plus haute instance de décision du FMI, son conseil d'administration, a voté pour rendre obligatoires les "Programmes d'évaluation du secteur financier" pour les pays jugés les plus importants pour le système financier mondial, a annoncé le FMI dans un communiqué.

Il s'agit des plus grands pays développés dont l'ensemble des membres du G7, et au total 12 pays d'Europe de l'Ouest, dont la Belgique, mais également de l'Australie, d'économies asiatiques nouvellement développées (Corée du Sud, Hong Kong, Singapour) et d'économies émergentes (Brésil, Chine, Inde, Mexique, Russie, Turquie).

Ces rapports ont été créés après la crise asiatique de la fin des années 1990, dans le but de pouvoir détecter les déséquilibres qui grandiraient dans un pays en particulier. Les premiers datent de 2001.

Ils étaient jusque-là rédigés sur la base du volontariat. Les Etats-Unis, à l'origine de la crise financière mondiale qui a éclaté en 2007, se sont vu reprocher de ne s'être soumis à l'un de ces rapports qu'à la fin 2009.

Le conseil d'administration n'a pas encore décidé quelle devrait être la périodicité de ces rapports, bien que la direction FMI ait proposé d'en rédiger un tous les trois ans. (BAJ)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés