Le groupe TEC doit trouver 8,6 millions d'euros pour revenir à l'équilibre en 2011

Le groupe TEC doit trouver 8,6 millions d'euros d'économies -outre une forte augmentation des tarifs- pour pallier au gel de sa dotation et tenter de revenir à l'équilibre financier en 2011, a expliqué Jean-Marc Vandenbroucke, administrateur général de la Société régionale wallonne des transports (SRWT).

La Région wallonne a gelé la dotation du groupe TEC en 2009 vu la situation financière difficile de la Région. La dotation était auparavant augmentée chaque année suivant l'indexation plus un pour cent. Ce gel doit normalement s'appliquer jusqu'en 2014.

Le Groupe TEC devrait enregistrer, selon les dernières prévisions, une perte d'exploitation de 9,9 millions d'euros en 2010 et la situation devrait empirer en 2011. "Malgré un effort exceptionnel de 6,25 millions d'euros décidé par le gouvernement wallon en faveur du Groupe TEC, son budget affiche pour 2011 un déficit prévisionnel de 12,676 millions d'euros", a souligné M. Vandenbroucke.

Pour tenter de combler ce déficit, le Groupe TEC souhaite supprimer certaines lignes de bus peu fréquentées le week-end ou en dehors des heures de pointe et contracter le personnel en ne remplaçant pas tous les départs naturels.

Le Groupe TEC espère également que le nouveau contrat de gestion, pour la période 2011-2014, annulera le gel de la dotation. (SLE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés