Publicité

Le PE refuse le rallongement du temps de travail

Le Parlement européen a rejeté mercredi le rallongement du temps de travail en Europe, comme l'avaient décidé en juin dernier les Etats membres.

S'exprimant en seconde lecture à Strasbourg, les eurodéputés ont refusé de prolonger le régime de dérogations qui permet aux Etats membres qui le souhaitent de dépasser la limite européenne de 48 heures hebdomadaire pour atteindre 60 ou 65 heures.

A rebours de la position des Etats membres, le Parlement européen a également jugé mercredi que le temps de garde inactive des médecins devait être considéré comme temps de travail, comme l'a d'ailleurs établi la Cour européenne de Justice.

Cette position ferme du Parlement ouvre la voie à une procédure de conciliation avec les Etats membres. (GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés