Le pétrole dépasse les 97 dollars le baril à l'ouverture à New York

Les cours du pétrole repartaient en hausse modérée vendredi à l'ouverture du marché new-yorkais, dépassant les 97 dollars le baril, après avoir nettement progressé la veille à la suite d'un fort recul des stocks américains et de l'assassinat de Benazir Bhutto.

Vers 15H10 (Heure belge) sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en février montait de 52 cents à 97,14 dollars.

Les cours étaient montés jeudi à des sommets pas atteints depuis un mois, atteignant en séance jusqu'à 97,79 dollars le baril, soit à 1,50 dollar seulement du record historique de 99,29 dollars atteint le 21 novembre.

Ce progrès du prix du brut s'est expliqué d'abord par un retour au premier plan des inquiétudes sur la précarité de l'approvisionnement en pétrole pour cet hiver, avec la publication d'une sixième baisse consécutive des réserves américaines de brut. (FLO)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés