Le pétrole en hausse de deux dollars à New York

Les prix du pétrole démarraient mercredi l'année 2008 en forte hausse, prenant deux dollars à l'ouverture du marché new-yorkais face à l'anticipation d'une nouvelle chute des stocks américains et de nouvelles violences au Nigeria, premier producteur africain.

Vers 15H05 (heure belge) sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en février montait de 2,02 dollars à 98,00 dollars.

Le marché du pétrole reprenait donc activement sa marche vers le seuil symbolique des 100 dollars le baril, alors que 2007 a déjà vu les prix s'apprécier de plus de 57%.

"Les prix augmentent en raison de nouvelles violences au Nigeria, d'inquiétudes sur la stabilité du Pakistan, des prévisions pour les stocks pétroliers et de températures hivernales froides", a énuméré Phil Flynn, analyste d'Alaron Trading.

Au moins douze personnes ont été tuées pendant les festivités du Nouvel An à Port Harcourt, le centre pétrolier du sud du Nigeria. (TAS)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés