Le pétrole monte à New York, après cinq replis consécutifs

Les prix du pétrole ont progressé mardi à New York, mettant fin à une série de cinq reculs consécutifs, grâce à un petit regain d'optimisme avant la publication du rapport hebdomadaire sur l'état des stocks.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en septembre s'est établi à 75,77 dollars en clôture, en hausse de 53 cents par rapport à la veille.

"La tendance à la baisse est arrivée à épuisement", a observé Mike Fitzpatrick, de MF Global, soulignant l'échec d'un passage sous les 75 dollars lundi.

Le baril s'est ainsi extirpé de son plus bas niveau de clôture depuis le 12 juillet, arrêtant une série de cinq séances au cours desquelles il avait perdu plus de 7,5% de sa valeur.

Le recul du dollar a soutenu les échanges, tout comme la publication de résultats meilleurs que prévu, à l'image du numéro un mondial de la distribution Wal-Mart, a indiqué Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Le marché a également profité d'un indicateur correct aux Etats-Unis, où la production industrielle a nettement progressé en juillet, tirée par une hausse spectaculaire de l'activité manufacturière et en particulier automobile.

Le marché a fait les frais ces derniers temps des inquiétudes sur la pérennité de la reprise économique, alors que le flot d'indicateurs depuis la fin du mois de juin était majoritairement décevant, assombrissant les perspectives pour la demande de brut. (VAD)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés