Le pétrole sous 65 dollars à New York pour la 1ère fois depuis juillet

Les prix du baril de pétrole ont plongé sous 65 dollars jeudi à New York pour la première fois depuis juillet, chutant de plus de 5 dollars par rapport à mercredi, dans un marché toujours déprimé face à la crise budgétaire de la zone euro.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en juin, dont c'est le dernier jour de cotation, a plongé jusque 64,24 dollars peu avant 17H00 GMT, son plus bas niveau depuis le 31 juillet.

Vers 17H15 GMT, il s'échangeait à 64,61 dollars, en recul de 5,26 dollars (-7,53%) par rapport à la veille.

Les investisseurs s'inquiètent de l'impact de la crise budgétaire sur la demande de produits pétroliers de la région, et plus généralement sur la reprise économique mondiale.

(THA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés