Le piratage de logiciel sanctionné de 31.500 euros

Les entreprises qui ont été surprises l'année dernière à utiliser des logiciels sans licence ont dû en moyenne débourser 31.500 euros, écrivent mardi De Standaard, Het Nieuwsblad et Het Volk sur base de chiffres de la Business Software Alliance (BSA), l'association qui défend les intérêts des vendeurs de logiciels.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés