Publicité

"Le pire moment de la crise après l'été" (Unizo)

Le dirigeant de l'organisation patronale flamande Unizo Karel Van Eetvelt met en garde, lundi dans la presse flamande, quant au fait que le pire moment de la crise interviendra, selon lui, après l'été.

Il ne s'attend à une amélioration que lorsque le système bancaire fonctionnera à nouveau pleinement.

Un sondage réalisé tous les trois mois par Unizo auprès de quelque 700 patrons représentatifs du paysage des PME en Flandre, fait apparaître que la confiance en l'avenir de notre économie des chefs d'entreprise flamands n'a jamais été aussi bas depuis 1995.

"Jusqu'en janvier, j'entendais encore les patrons dire: ça va encore. Mais en février, la tendance s'est renversée. Soudainement, ils ont vu leur chiffre d'affaires baisser de 20 à 30 pc. Et ils ne s'attendent pas non plus à ce que la crise passe rapidement. Ce sont surtout l'industrie et le commerce en gros, des secteurs qui travaillent dans l'export, qui ont connu des baisses. Les entreprises qui vivement du marché intérieur belge se portent mieux", affirme le patron d'Unizo qui estime que cette crise devrait encore durer deux ou trois ans. (NLE)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés