Le système des facteurs auxiliaires testé dans un seul bureau ce lundi

Le système des facteurs auxiliaires, qui travailleront à mi-temps et ne seront chargés que de la distribution du courrier ordinaire, est testé depuis ce lundi matin dans un seul bureau, à Brecht (Anvers), a indiqué un porte-parole de la direction de La Poste.

A l'origine, le système devait être lancé dans une dizaine de bureaux pilotes à travers le pays mais face à la levée de boucliers syndicale, le projet a été reporté à la fin du mois.

"En Flandre, un nouveau bureau entrera en phase de test chaque semaine. En Wallonie - et notamment à Hannut et à Jodoigne où des grèves avaient éclaté à la fin juillet, ndlr - les essais ont été reportés à la fin du mois ou au début du mois de septembre", a expliqué Fred Lens.

Quant au bureau de Brecht, il n'a enregistré aucun incident. "Il n'y a rien à signaler. Quatre nouvelles recrues ont été engagées pour travailler à mi-temps", a poursuivi le porte-parole.

Côté syndical, on rappelle ses réticences quant à ce projet, notamment en raison de la productivité "extraordinaire" qu'il exigera de la part de ces nouveaux engagés. (LEE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés