Les banques peuvent accepter de l'argent noir

Les banques ne risquent plus d'être poursuivies si elles acceptent de l'argent noir de leurs clients, du moins lorsqu'il n'est pas question de fausse facturation ou de formes plus graves de fraude fiscale. Le gouvernement fédéral a adopté un accord de principe à ce sujet, affirme samedi "De Tijd".

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés