Les chèques-services mènent à des salaires plus bas

Les entreprises qui emploient du personnel en recourant aux chèques-services connaissent de plus en plus souvent des difficultés financières, ce qui les pousse à changer de commission paritaire, de manière à payer moins de cotisations patronales et épargner sur les salaires, écrit mercredi De Morgen.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés