Les cours du brut achèvent à 95 dollars une année d'escalade des prix

Les cours du pétrole achevaient lundi une année très haussière, à quelque 95 dollars le baril, soutenus par des craintes persistantes sur les approvisionnements ainsi que par un regain de craintes géopolitiques après l'assassinat de Benazir Bhutto.

Vers 18H00 (Heure belge), sur l'Intercontinental Exchange de Londres, un baril de Brent de la mer du Nord, pour livraison en février, s'échangeait à 93,58 dollars, en baisse de 30 cents par rapport au cours de clôture vendredi soir.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), un baril de "light sweet crude" pour livraison en février également valait 95,25 dollars, en baisse de 75 cents à la même heure.

"Les prix du pétrole sont en passe de terminer l'année en hausse d'environ 57% par rapport à leur cours de 61 dollars à l'ouverture à New York un an plus tôt", selon les analystes de la maison de courtage Sucden.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés