Publicité

Les hommes optent plus souvent pour le temps partiel

Le nombre de Belges qui travaillent en 4/5 se stabilise après un boom qui s'était étalé sur cinq ans, selon les chiffres de l'Institut National de Statistique (INS) relayés vendredi par le journal De Morgen. Chez les hommes toutefois, la formule connaît encore une légère croissance.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés