Les journalistes du Soir en grève ce vendredi, pas de journal samedi

Les journalistes du journal Le Soir, du site lesoir.be et du Soir Magazine (groupe Rossel) ont décidé jeudi de mener "une première action de grève" vendredi à la suite du non-paiement par la direction de deux annuités barémiques, les salaires étant bloqués à leur niveau de 2008, selon un communiqué diffusé à l'issue d'une assemblée générale.

Les trois rédactions avaient déposé un préavis de grève le 12 octobre dernier, venant à échéance ce jeudi à minuit. "Plusieurs séances de négociations n'ont permis d'engranger aucun résultat satisfaisant, ni au plan des montants, ni au plan des principes", indique le communiqué signé par l'Association des journalistes professionnels (AJP), le SETCa et les sociétés de journalistes du Soir et du Soir Magazine.

Après avoir répété à plusieurs reprises que "les annuités sont dues", la direction a invoqué tour à tour des motifs techniques, puis pseudo-juridiques, et aujourd'hui purement financiers pour retenir ces sommes dues, précise encore le communiqué.

"Les journalistes ont refusé l'octroi in extremis d'une 'prime' de rattrapage dont le montant est très largement inférieur aux salaires dus" et ils n'ont reçu "aucune garantie sur la hauteur des barèmes pour l'avenir".

Réunis en assemblée générale jeudi après-midi, les journalistes ont voté par 92,6% des voix (88 contre 7) pour "une première action de grève" ce vendredi. Le journal de samedi ne paraîtra donc pas. Le non-paiement des annuités barémiques empêche également la reprise de la négociation sectorielle qui était en cours pour toute la presse écrite quotidienne, conclut le communiqué. (VIM)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés