Publicité

Les libraires défendent leur steak

Un quotidien francophone rapporte jeudi que la ministre en charge des PME, Sabine Laruelle, a saisi l'auditorat du Conseil de la concurrence sur un éventuel abus de position dominante de la part des AMP au détriment des libraires.

Depuis le début de cette année, les frais de port facturés aux libraires pour la livraisons des journaux sont passés de 103 à 219 euros par mois, une augmentation que les AMP justifient par les augmentations des prix des transporteurs mais que contestent les diffuseurs de presse.

Six cents d'entre eux ont même décidé de porter l'affaire en justice. Elle sera plaidée en mai. En attendant, les AMP ont décidé de ne pas appliquer les augmentations prévues aux libraires contestataires.

Ces derniers s'inquiètent par ailleurs de l'arrivée, annoncée pour la 2e partie du mois de septembre de jeux de la Loterie Nationale sur internet. La Loterie promet des compensations aux libraires pour faire face au manque à gagner que cette nouvelle offre risque d'entraîner pour eux.

(NLE)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés