Publicité
Publicité

Les offres 'triple play' encore trop chères en Belgique

Les offres belges en matière de 'triple play' (téléphonie, internet, télévision) sont au moins 50% plus chères que les offres les plus intéressantes en Europe, indique mercredi Test-Achats dans un communiqué. Les raisons invoquées par l'organisation de défense des consommateurs pour expliquer cette différence sont la domination de certains opérateurs, l'absence de développement des offres par satellite, le coût des appels du fixe vers le mobile et le manque de transparence.

Les trois premières places du classement sont occupées par trois offres françaises, les seules à moins de 50 euros par mois. Les deux offres belges les plus intéressantes, Billi et Numericable, sont respectivement 50 et 52% plus chères que celle d'Alice, leader du classement.

Les packs de base belges et français les plus intéressants se situent dans la même gamme de prix, aux alentours de 40 euros, explique Test-Achats. "Mais l'affaire se corse lorsqu'on rajoute la location du décodeur, les éventuels frais d'activation du disque dur et le coût des appels d'un fixe vers un mobile." Les offres belges les moins chères se situent dès lors aux alentours de 60 euros.

Test-Achats réclame la mise en place d'une fiche d'information standardisée permettant de comparer facilement les offres triple play, une plus grande ouverture des réseaux à la concurrence et la baisse des coûts des appels fixes vers les mobiles.

L'organisation de consommateurs a comparé les tarifs pratiqués en Belgique avec ceux de sept autres pays européens: Italie, Portugal, Pays-Bas, France, Allemagne, Espagne et Grande-Bretagne. (MDP)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés