Publicité

Les pêcheurs en colère bloquent ports et ferries dans le nord de la France

Les marins pêcheurs français poursuivaient mercredi leur blocage des principaux ports du nord de la France, paralysant le trafic des ferries vers l'Angleterre, pour réclamer une augmentation des quotas de pêche fixés dans le cadre européen.

Les pêcheurs, qui estiment leur profession menacée de disparition, avaient entamé leur mouvement mardi avec une centaine de bateaux, des ports de la région: Boulogne-sur-Mer, premier port de pêche français en tonnage, Dunkerque, deuxième port de fret du pays et Calais, d'où est assuré l'essentiel du trafic transmanche avec l'Angleterre et l'Irlande.

Le port de Calais a été débloqué dans la nuit en raison du mauvais temps, "mais ce matin nous bloquons tous les ports", a déclaré à l'AFP Patrick Haezebrouck, vice-président du comité des pêches de Dunkerque.

Selon lui, la quasi-totalité de la flotte artisanale de pêche de la zone participe au mouvement, soit environ 110 bateaux et plus de 500 pêcheurs.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés