Les postiers de Jodoigne ont arrêté le travail pour 24 heures

Les facteurs de Jodoigne (Brabant wallon), qui n'ont pas assuré la distribution du courrier ce mardi pour protester contre les surcharges de travail, reprendront le travail mercredi. En front commun, les syndicats ont rencontré le manager local qui, en contact avec sa hiérarchie, a promis des renforts pour les prochains jours. Seuls les journaux et les recommandés seront livrés ce matin dans les boîtes aux lettres de Jodoigne.

Mercredi, le courrier devrait être distribué normalement puisque les postiers ont obtenu satisfaction lors d'une réunion qui a suivi l'arrêt de travail de mardi matin. On leur a promis deux personnes en renfort pour assister les facteurs traditionnels, et la réalisation d'un audit pour analyser le nouveau service des facteurs de quartier. A ces conditions, le personnel a décidé de reprendre le travail mercredi. Mais il laisse à la Poste jusqu'à la fin du mois d'octobre pour proposer des solutions de long terme.

D'après Eric Loones (CSC Transcom), les surcharges de travail à la poste de Jodoigne sont causées par l'application depuis septembre du système Géoroute. Le logiciel prévoit un délai pour distribuer le courrier mais sur le terrain, il faut un homme et demi en plus pour effectuer le travail dans les temps. La mise en place des "facteurs de quartier" coince également: il faudrait, pour ce nouveau type de distributeur, bien plus de temps que prévu pour desservir toutes les boîtes aux lettres.

(VIM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés