Publicité

Les travailleurs de Renault-Vilvorde approuvent le plan social

Une large majorité (78%) des travailleurs de Renault-Vilvorde s'est prononcée, au cours d'un référendum mercredi, en faveur de la proposition de plan social de la direction dans le cadre du licenciement collectif de près de 170 travailleurs. 46 ouvriers et de 6 à 12 employés pourront continuer à travailler sur le site.

Selon les syndicats, la restructuration ne devrait pas s'accompagner de licenciements secs mais tout dépendra du nombre de travailleurs qui opteront pour un départ volontaire.

La proposition approuvée prévoit que les travailleurs peuvent volontairement bénéficier de la prépension à partir de 50 ans. La direction accordera des indemnités complémentaires aux travailleurs concernés. En outre, les travailleurs qui partiront volontairement bénéficieront aussi d'indemnités.

Après la fermeture du site en 1997, quelques activités avaient subsisté à Vilvorde comme la fixation de pneus sur les jantes et l'assemblage de tuyaux d'échappement et de pièces de carrosserie.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés