Les ventes de carburants chutent et les recette fiscales s'érodent

Les accises sur le diesel ont beau avoir augmenté en 2011, la vente de carburants a rapporté l'an dernier 41 millions d'euros de moins qu'en 2010 à l'Etat, rapporte mardi Le Soir sur base de chiffres de la Fédération pétrolière belge.

Alors qu'en 2010, les ventes d'essence, de diesel et de mazout avaient rapporté 4,503 milliards d'euros aux caisses de l'Etat, l'administration des Finances n'a enregistré l'an dernier que 4,462 milliards d'euros, explique Le Soir.

La principale raison de ce tassement est la chute de la consommation observée ces derniers mois, ajoute le journal.

Selon le secrétaire général de la Fédération pétrolière belge, Jean-Pierre Nizet, le recul global des ventes d'essence diesel et mazout s'est chiffré à 3,8 pc entre février 2011 et février 2012. Pour l'essence, cette chute aurait même atteint 6,43 pc.

Pour Jean-Pierre Nizet, la cause de cette décroissance est liée au ralentissement économique, mais également à la dernière hausse des accises sur le diesel qui aurait rendu les pompes belges moins compétitives, l'effet se faisant particulièrement sentir dans les zones transfrontalières. Pour la Fédération pétrolière, "trop d'impôt tue l'impôt".

(PVO)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés