Manif de soutien aux travailleurs de Brink's: de 700 à un millier de participants

Près d'un millier de manifestants se sont rassemblés jeudi, de 11h00 à 13h30, sur la place Royale, à Bruxelles, en soutien aux travailleurs du transporteur de fonds Brink's, d'après le SETCa. Selon la police, les manifestants étaient au nombre de 700. Une délégation de représentants syndicaux (SETCa-FGTB, CSC, CGSLB) a été reçue durant plus d'une heure par la ministre de l'Intérieur, Annemie Turtelboom.

Les syndicats ont demandé à la ministre de lever la licence temporaire accordée à la société Brink's Diamond & Jewelry Services (BDJS), une filiale de Brink's EMEA basée à Zaventem et spécialisée dans le transport de valeur, bijoux et diamants arrivant par avion.

Brink's Belgium était déjà en dépôt de bilan quand une partie de la licence a été vendue et transférée à BDJS. Grâce à cette licence, BDJS a notamment pu sortir des camions de Zaventem pour se rendre chez des clients de Brink's Belgium, selon les syndicats, qui estiment que l'octroi de cette licence "s'apparente à un moyen de casser la grève".

Les syndicats ont également critiqué le fait que des transports de fonds soient assurés par la Banque nationale et escortés par la police fédérale.

Le tribunal de commerce de Bruxelles a refusé mercredi l'aveu de faillite introduit par Brink's, estimant que la vente de Brink's Global Services, filiale de Brink's Belgium, à BDJS avait été entachée d'irrégularités. A la suite de ces nouveaux éléments, Mme Turtelboom a indiqué que l'arrêt du tribunal de commerce allait être étudié ce jeudi après-midi par ses conseillers juridiques. (LEE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés