Moins de 1% du chocolat consommé en Belgique est équitable

La part de marché du chocolat équitable est évaluée à moins de 1% en Belgique, avec un volume global de production se situant juste en-dessous des 500 tonnes en 2011, a indiqué lundi le label fairtrade Max Havelaar. Un taux qualifié de "très bas", qui contraste avec la part de marché des bananes équitables s'élevant, elle, à 7,5% en Belgique.

"L'offre de chocolat équitable est très basse en Belgique. Une campagne a été lancée avant Pâques afin de convaincre le secteur de la grande distribution et les grandes marques comme Côte d'Or à opter pour l'équitable", a expliqué la porte-parole de Max Havelaar, Lily Deforce, jointe par Belga.

Les trois plus gros vendeurs de chocolat équitable sur le marché belge sont Oxfam Magasins du Monde, Delhaize et Lidl. A eux trois, ils représentent 65% de l'offre de ce type de chocolat en Belgique.

"Seulement 127.000 des 1,5 million de producteurs de cacao africains profitent du commerce équitable", déplore Max Havelaar, rappelant également que plus de 250.000 enfants sont exploités dans les plantations de cacao en Afrique de l'ouest, principalement en Côte d'Ivoire.

Par ailleurs, "15.000 enfants d'Afrique de l'ouest, âgés de 9 à 16 ans, ont fait l'objet de trafics humains afin de grossir la main d'œuvre des plantations africaines de cacao, de café et de coton".

(STL)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés